Le billet du président

 

UN NOUVEAU LOGO
 
La création d’un logo n’est pas simple affaire de coquetterie. Comme image d’un groupe, d’une entreprise, d’une institution, le logo  doit tout en suggérer, le temps d’un clin d’oeil.
Vieillot, il induira la décrépitude. Banal, il trahira le manque d’imagination. Inélégant, il annoncera un produit quelconque.
Simple, plaisant, immédiatement repérable, il sera d’une redoutable efficacité, en ce qu’il peut concentrer plusieurs messages.
 
Miraculeusement, les affres d’une gestation cacophonique nous ont été épargnées. L’accord sur un projet s’est fait comme par lui-même.
Il fallait rompre avec ces symboles – clés de sol, croches, ouïes de violons – qui, abondamment rebattus, ont fini par donner l’image d’une musique sclérosée.
Volontairement inexplicite, notre logo donnera lieu à des interprétations diverses et variées, mais, nous semble-t-il, les uns et les autres le percevront comme juvénile.
Il rejaillira naturellement sur nos affiches, notre papeterie et tous documents que nous émettrons.
Son adoption n’annonce cependant aucun changement de cap: Crescendo reste opiniâtrement attaché à la reconnaissance de jeunes interprètes talentueux.
 
André Piguet